Premier bilan du blog 2/3

Je vous parlais dans un précédent article du bilan du blog à un an de sa naissance :

un demi-échec et une belle victoire en même temps.

C’était là :

http://tuto-gateau.com/premier-bilan-du-blog/

 

Pour un rappel du projet tel que je l’avais pensé l’année dernière, c’est ici :

http://tuto-gateau.com/mon-projet-fou/

 

Voici à présent LE BILAN DU PROJET VECU EN CLASSE :

gateau janvier
gateau fevrier
gateau mars
gateau avril
gateau mai
gateau juin

LA RENTREE DES CLASSES

 

Traditionnellement, dans ma classe, la rentrée se passe aux fourneaux avec mes élèves !

J’ai besoin, personnellement, de réconfort sucré et de douceur partagée pour rompre avec les vacances et  affronter l’inconnu d’une nouvelle année scolaire (et oui, malgré 15 ans dans le métier, chaque rentrée reste une angoisse)… et je postule qu’il en est de même pour mes petits élèves.

rentrée-des-classes
photo de Robert Doisneau

Alors, dès le premier jour, nous réalisons tous ensemble une recette. C’est l’occasion de nommer le matériel, de repérer le rangement dans le coin cuisine, d’expliquer les règles d’hygiène, de lire une recette, et de montrer comment nettoyer le coin cuisine.

Je leur explique au préalable l’importance de cette séance commune pour avoir toute leur attention :

« Le coin cuisine n’est pas un coin dînette comme il peut y en avoir dans les autres classes. Il s’agit d’une vraie cuisine, avec du vrai matériel qui peut être dangereux s’il est mal utilisé. Cet espace est là pour vous, comme le reste du matériel présenté sur les étagères. Vous y aurez accès en autonomie (par petits groupes de 3 élèves mais sans adulte !) pour y faire de vraies recettes que nous mangerons ensuite ensemble (pas question de faire n’importe quoi !). Mais comme le reste du matériel de la classe, vous ne pourrez l’utiliser qu’après une présentation faite par moi. Je vous ferai alors confiance pour que vous fassiez une recette, sans adulte, et que vous rangiez et laviez la cuisine en fin de séance. »

Le vocabulaire et les règles de la cuisine sont ainsi donnés pendant la recette, en manipulant, en lien direct avec l’action concrète. Ce sont les anciens élèves (je garde mes élèves 3 ans) qui expliquent aux nouveaux, guidés par l’action et parfois par mes questions. 

 

verser ensemble

Les règles de la cuisine, comme les règles de la classe, c’est juste du bon sens… je m’assure juste, au départ, que nous partageons tous le même bon sens pour partager pendant trois ans la même classe !

Evidemment, lors de cette première séance en grand groupe (avec 25 enfants autour de moi), c’est moi qui fait tout et c’est très frustrant pour les petits qui veulent mettre la main à la pâte !

...et c’est très bien comme cela : c’est l’occasion pour eux de travailler leur contrôle inhibiteur ! (c’est expliqué ici par Céline Alvarez : https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/2015/06/07/les-fonctions-executives-3-competences-cles/ )

le Marshmallow test : un grand moment !

Je leur ai alors exposé mon projet et mon idée de leur proposer chaque semaine une nouvelle recette qu’ils pourraient faire en petits groupes autonomes presque tous les jours…

Et devinez quoi ?      Ils ont été conquis !!!

Plus moyen pour moi de me dérober : tout au long de l’année ils m’ont aidée, par leur enthousiasme, à tenir mes promesses et à aller au bout de mon projet.

BILAN DU PROJET

« Une recette nouvelle pour chaque semaine de classe, et une famille d’ingrédients par période »

 

L’objectif a été atteint : chaque semaine, un groupe d’enfant a préparé une recette nouvelle, en autonomie, autour de l’ingrédient de la période… et nous nous sommes régalé !

C’est donc un vrai succès que je compte bien reconduire !

36 recettes ont ainsi été préparées en classe, testées, modifiées et filmées pour la plupart.

Je les mettrai toutes en ligne au cours de l’année : promis !

Malgré la grande confiance que je porte à mes élèves à priori, ils m'ont étonnée par leur autonomie, leur auto-régulation au sein du petit groupe de pâtissiers, leur concentration et par le soin qu'ils mettaient à laisser la cuisine propre et en ordre à la fin de chaque recette.

Bravo les enfants: vous êtes formidables!

Sans cet auto-contrôle, le projet aurait pris fin bien rapidement!

En effet, gérer seule 25 enfants, en triple niveau, uniquement en ateliers autonomes et sans ATSEM la plupart du temps... plus un atelier pâtisserie, c'est juste impossible si les enfants ne sont pas autonomes et respectueux!

Cependant, pour des raisons de coût et de logistique (c’était la première année, l’année test) le coin cuisine n’était pas ouvert tous les jours cette année, et la gestion des élèves qui y participaient était un peu aléatoire (il faudra que je prévoie un système de tableau pour noter qui participe pour réguler les inscriptions).

 

…ceci fera l’objet d’un prochain article !

juillet-1

aout-1

septembre-1

octobre-1

novembre-1

decembre-1

Partager l'article
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  • 12
    Partages

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *