Organisation Pratique 1/3

Pour répondre aux questions de mes lecteurs et lectrices enseignants, j’ai préparé une série d’articles traitant de l’organisation pratique des ateliers pâtisserie en autonomie dans une classe de maternelle.

J’ai donc pris des photos et des vidéos de ma classe en action pour agrémenter mes explications, en espérant que cela soit inspirant et rassurant aussi… car honnêtement, on peut commencer avec presque rien !

 

Pour rappel, j’ai une classe de 25 enfants en triple niveaux en maternelle, avec un fonctionnement de type Montessori (enfants en autonomie et travail individuel).

J’ai une ATSEM de temps en temps et rarement le jeudi cette année, alors même que c’est le jour de la pâtisserie dans ma classe !
Les trois petits pâtissiers sont donc en autonomie dans la classe, et moi je suis avec d'autres enfants, mais toujours disponible en cas de soucis.

Du coup nous avons appris (les élèves comme moi) à être plus autonomes, patients, et indulgents... et cela fonctionne plutôt bien : les enfants sont étonnants lorsqu’on les laisse s’exprimer !

 

Alors je vous ouvre les portes de ma classe… vous venez avec moi ?

réorganisation de la classe

LE COIN CUISINE

Emplacement à privilégier : près de l’évier

Ma classe est d’une taille confortable avec 25 élèves, mais pas particulièrement grande. Lors de mon passage au système de type Montessori, j’ai totalement réorganisé ma classe en m’inspirant de cette vidéo de Céline Alvarez : https://www.youtube.com/watch?v=VVb1MDwlXA4 .

C’était en juillet 2015. J’ai fait le vide dans ma classe en donnant la plupart de mon matériel et de mes jeux à mes collègues (boites à compter, jeux Nahtan éducatifs, dînette, garage…). J’ai sorti le mètre ruban, le papier millimétré, et j’ai tout mesuré : les murs, les tables, les étagères, les fenêtres et les portes. J’ai ensuite fait un plan à l’échelle sur papier et j’y ai placé tous les éléments que je trouvais indispensables et réutilisables. J’ai acheté 15 étagères à 15 € chez Leroy Merlin pour y placer tout le matériel à disposition des enfants, et j’ai crée le coin cuisine à ce moment là.

Le coin cuisine est dans le prolongement de l’évier, sous la fenêtre. Il jouxte le tableau et le coin regroupement, délimité par un cercle tracé au sol à l’aide de scotch d’électricien. Il ne prend pas beaucoup d’espace.

J’ai fait le choix de garder pas mal de tables, pour permettre à tous les enfants d’être assis à la table du banquet lorsque nous fêtons les anniversaires (article à venir).

plan de ma classe
plan de la classe

En toute logique, j’ai placé le coin cuisine à côté de l’évier de la classe, avec le matériel d’entretien de la classe à usage des enfants.

Il s’agit d’une grande table rectangulaire, à hauteur d’enfant, et d’une desserte dont je disposais pour le matériel.

Sous la grande table, j’ai deux grandes caisses en plastique avec couvercles dans lesquelles je garde des ingrédients et du matériel divers (tablettes de chocolat, confiture, coupe pomme, casse noisettes, moules…).

Le matériel et les ingrédients les plus courants sont en permanence sur la table.

la desserte

le coin cuisine
le coin cuisine, rangé

Lorsqu’on ne pâtisse pas, le coin cuisine ne prend donc pas beaucoup de place. A l’usage, j’ai trouvé plus confortable de rajouter deux tables individuelles perpendiculairement à la desserte au moment où les enfants pâtissent.

Nous y disposons les ingrédients à mesurer d’abord, puis les ingrédients mesurés dans les pots de yaourt. C’est le coin ingrédients. La grande table sert donc de plan de travail pour couper, équeuter, peler, mélanger… confortablement à trois enfants.

le coin cuisine avec l'extension des ingrédients

la table des ingrédients

LES CUISSONS

La cuisson des gâteaux se fait dans le four de la salle des maîtres, sous ma surveillance.

Dans la classe, je dispose d’une bouilloire pour préparer mon thé et les bains-marie. Elle est sur mon bureau, hors de portée des enfants. Elle est aussi utile pour chauffer de l’eau de vaisselle, pour mieux dégraisser.

la bouilloire

la plaque chauffante

J’ai aussi une plaque chauffante individuelle que j’utilise rarement avec les enfants car elle nécessite la présence d’un adulte tant qu’elle est chaude. J’essaie d’adapter les recettes au mieux pour la sécurité et l’autonomie des enfants.

QUI NETTOIE LE COIN CUISINE ?

Je demande toujours aux enfants de respecter le matériel et la propreté de la classe. Il en va de même pour le coin cuisine.

Dès la petite section, les enfants s’entraînent à verser avec précision (https://www.youtube.com/watch?v=zJ-vpqYrQVw) et à tenir une cuillère (https://www.youtube.com/watch?v=OxFyN4hB88g) dans les ateliers de vie pratique.

La cuisine est donc une application pratique de leurs apprentissages, et ils doivent verser et transvaser avec précision, mais aussi remuer délicatement.

le matériel de ménage

Comme pour toute activité en classe, les enfants sont responsables du matériel et de la propreté. S’ils font une tâche (peinture, œuf…) ou renversent quelque chose (lentilles, perles, farine…), ils doivent simplement passer un petit coup d’éponge ou balayer rapidement pour toujours avoir une table et un sol propres.

Je ne me fâche jamais en cas « d’accident », car cela fait partie des erreurs et de l’apprentissage que de renverser ou de salir un peu la table… mais ils doivent nettoyer au plus vite avant que la peinture sèche, que l’on marche dans la saleté ou que l’on glisse sur une flaque d’eau.

nettoyer la table

Les enfants ont appris à nettoyer et le matériel est toujours à leur disposition, à côté de la desserte.

Ainsi, la classe reste toujours relativement propre. Ils respectent leur lieu de vie et les personnes qui les entourent.

Bien sûr, l’adulte devra encore laver la vaisselle et le coin cuisine après un atelier pâtisserie, mais le plus gros aura été fait par les enfants, et cela me semble essentiel.

A la fin de la recette, les ustensiles sont déposés dans l’évier, et un enfant commence à laver avec la brosse à manche.

Un autre s’occupe de trier les déchets (organiques dans le composte, et autres déchets à la poubelle), de balayer (https://www.youtube.com/watch?v=P7EM4Ede7XU) et de passer la serpillère au sol.

Le troisième lave la table. Un premier coup d’éponge pour débarrasser des miettes, puis lavage à la brosse et au savon ( https://vimeo.com/144876058 )

nettoyer la table

Un coin cuisine à demeure ne prend donc pas plus de place qu'un coin jeu d'imitation, et les enfants y sont beaucoup plus calmes et respectueux! Cela ne nécessite aucun investissement particulier, et lorsque de bonnes odeurs de chocolat fondu, de zestes de citron ou d'orange commencent à planer dans l'air, des sourires éclairent tous les visages (le mien en premier), la curiosité pétille dans les petits yeux, et c'est toute la journée qui est illuminée... et ces petits bonheurs là n'ont pas de prix!

Dans le prochain article, je vous montrerai tout le matériel de cuisine dont je dispose en classe, je vous donnerai mes astuces de rangement des ingrédients et vous parlerai de  sécurité.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 13
    Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Organisation Pratique 1/3”